Faire une bonne balance pour votre répétition

 Pourquoi faire une balance en répétition ?

Ce n’est plus à prouver, les bienfaits d’une balance pour le son de groupe la rende plus qu’indispensable. Une bonne balance détermine très fortement la qualité sonore de votre set et aussi votre productivité en répétition.
“La balance, c’est ce qu’on fait avant un show, mais là on répèt, on donne pas un concert ?”.
Oui et non. Déjà mettons nous au point sur la définition et le rôle de la balance :
“Le rôle de la balance est de nous permettre un équilibre sonore optimal. De la même manière qu’on parle de mixage pour un enregistrement, la balance est un mixage live entre les différentes sources sonores. À l’instar d’un mix d’EP/album, votre mix de groupe (votre balance) doit être homogène et équilibré. Donc que vous soyez en live ou en répétition, il est indispensable de faire une balance.”
Passons en revue les différents paramètres importants d’une balance.

L’accordage

Une chose simple mais souvent prise à la légère : accordez-vous au poil. Quand je dis vous, je ne parle pas seulement des instruments à cordes, mais aussi du batteur. En tant que batteur, il ne faut pas négliger l’importance de l’accordage, cette phrase est encore plus vraie lors d’enregistrement. Même celui d’une batterie relève parfois d’un art, quelques règles simple peuvent déjà vous donner un son d’ensemble plus cohérent :
  • Utilisez un accordeur précis.
  • Coupez la résonance de votre caisse claire avec des atténuateurs d’harmoniques ou accordez la dans une note passe partout (une note qui va être commune à toute les tonalités de vos morceaux)
  • Vos toms doivent être accordés aussi. Une bonne pratique est de les accorder entre eux en tierces ou en quartes.
  • N’hésitez pas à vous aider d’une clé dynamométrique et d’un accordeur pour batterie pour plus de précisions.
  • Une astuce pour les instrumentistes à cordes : pour gagner en brillance et sortir plus facilement du mix, accordez-vous un tout petit peu plus aiguë que d’habitude ou utilisez un La de référence à 441hz. Les pianos sont accordés en 442 pour permettre une meilleure longévité de l’accordage ainsi qu’un son plus brillant, sortant plus facilement du mix.

Le volume

Un des premiers paramètres à gérer est celui des volumes. Chaque instrument doit être écoutable et facilement identifiable. Regardez chacun de vos musicien et posez vous cette simple question. Est-ce que je l’entends bien ? Il n’y a pas besoin d’être un grand ingé son pour se rendre compte qu’un instrument n’est pas au volume adéquat. Si vous ne l’entendez pas ou trop, gérez le volume.
Si vous n’arrivez pas à trouver un volume juste pour un instrument, que le musicien joue avec des écarts de volume parfois trop important, vous pouvez utiliser un compresseur. Le compresseur à pour but de réduire la dynamique du signal entrant et réglera donc les soucis liés aux sautes de volume. Souvent utilisé sur la voix et la guitare, réglez le de façon légère afin de ne pas trop casser dynamique non plus.

Mettez en pratique ces techniques
à votre prochaine répétition.

Découvrez le Labo des Sons,
un studio de répétition et d’enregistrement
ouvert 24h/24 !

DÉCOUVRIR LE STUDIO

L’égalisation

Après le volume, il faut travailler sur l’égalisation. Votre mix de groupe doit être équilibré en fréquence. Un bon travail sur cette partie vous permettra beaucoup de choses :

  • Une amélioration significative de votre son global
  • Une meilleure écoute
  • Un jeu à un volume plus raisonnable (Vous n’allez pas avoir besoin de vous monter pour vous entendre, au contraire)
  • Des meilleures conditions de travail.
Le but est de mettre chaque instrument à sa place et d’avoir un mix homogène, n’ayant ni trop, ni pas assez d’une bande de fréquence en particulier. Cette partie dépends aussi beaucoup de votre formation.
Par exemple, l’EQ de l’ampli du guitariste sera radicalement différente selon les instruments avec lesquels il joue. Les réglages en duo guitare voix ne sont pas les même dans un quintet.
Dans le 1er, il faut combler un maximum de fréquence pour avoir un son “plein” et cohérent avec ce type de formation.
Dans un quintet avec basse/batterie/guitare/piano/voix, il faut plutôt libérer toute les fréquences graves aux instruments qui s’en occupe (basse, grosse caisse), trouver un arrangement dans les bas médium avec le pianiste et occuper un peu plus les hauts médium/aigue pour se mettre en valeur.

Comment régler son EQ en groupe ?

Encore une question simple à se poser : regardez chaque instrumentistes et demandez vous comment vous trouvez son son ? Trop criard ? Flou, imposant, envahissant ? Est il bien identifiable ou manque-t-il de définition ? Manque-t-il de corps, de fatness ou au contraire est-il trop gras ?
Chacun de ces adjectifs sont souvent utilisés dans le monde de la musique pour qualifier le son. Quelques problèmes qui reviennent souvent et comment les régler :
  • Un son est trop criard est en général blindé de haut médiums et d’aigues (entre 7kHz et 15kHz) et souffre d’un manque de grave et de bas médium.
  • Un son est trop flou/manque de définition et de clartée est en général un manque d’aiguës et d’un trop plein de basse et de bas médium. Inversez la tendances pour que votre son gagne en netteté.
  • Le fait qu’un instrument soit trop imposant est souvent dû à une équalisation boosté en bas et bas médiums. En creusant ces deux bandes de fréquences, vous laisserez de la place aux instruments dont l’ambitus se trouve dans ces bandes de fréquences (basse, contrebasse, grosse caisse)
  • Une astuce pour les guitaristes : Il n’est pas rare de se retrouver avec le potard Bass à 0 sur les amplis guitare.
  • Si vous avez besoins de différentes EQs sur le même morceau, pensez à l’EQ numérique en pédale qui améliore significativement le son et vous permet d’alterner entre différents EQ tout au long de votre set.

Une chose importante à retenir est que le réglage de l’EQ ne se fait pas en jouant seul·e. Faire votre EQ tout·e seul·e est biaisé, car vous allez vous faire un son qui vous plaît mais qui ne sera probablement pas efficace en jeu de groupe. Sculptez votre pendant votre morceau de balance.

Écoute mutuelle et arrangement

Une bonne balance réglera 50% de vos problème de son. Les 50 autres % doivent être réglés à l’arrangement (20%) et grâce à l’écoute mutuelle et l’intention (30%). On ne le dira jamais assez, écoutez-vous le plus attentivement possible.
Une écoute attentive et mutuelle vous permettra de faire de meilleurs choix musicaux, votre intention musicale sera plus juste, mieux portée sur la musique du groupe et améliorera votre temps de réaction.
Mettez vous toujours au service de la musique et non l’inverse. Même si il est très difficile de parler d’objectivité en musique, essayez de le rester le plus possible.
J’ai voulu aborder ce sujet dans la partie sur les balance car l’écoute influe énormément sur le son du groupe. C’est également quelque chose qui vous servira dans votre vie de musicien, que ce soit en répétition, en concert, dans la composition, l’arrangement etc…

Et vous, quels sont vos meilleurs conseils pour une bonne balance ?
Laissez les nous en commentaire !

J'ai fondé le Labo des Sons en 2014 dans le but de rendre plus accessible les services pour musiciens. Musicien et professeur de guitare pendant 6 ans, j'ai aidé à la conception des programmes pédagogique pour tous les Cultura de France. Désormais enseignant programmation web en master II à l'INSEEC, je suis aussi fondateur et président de la start-up Studiomatic. J'aime la guitare, la programmation, les livres anciens, le jazz et les emojis ! :-D

2 Avis

  1. Hippo 4 mois ll y a

    Salut Anthony,

    sympa le doc avec les plages de fréquences.

    à plus

    Hippo

    • Auteur
      Anthony Amar 3 mois ll y a

      Merci Hippo,

      Content que ça puisse aider !

      As-tu des sujets que tu aimerais qu’on traite ?
      N’hésites pas,
      Anthony

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.